" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciné Laudon. Buzz du Cinéma à St Jorioz Haute Savoie. Art & Essai.

Documentaire avec l'équipe pédagogique de l'école Montessori Jeudi 30 Novembre

30 Novembre 2017 , Rédigé par Maryse & Christine Publié dans #Animation

Un moment d"échange après le film très sympathique et très intéressant avec toute l'équipe pédagogique de l'école Montessori de Sévrier

Documentaire suivi d'un débat avec toute l'équipe pédagogique de l'école Montessori de Sévrier. Bonne participation des spectateurs à l'échange qui a suivi, animé par 3 personnes dont la directrice de l'école Montessori de Sévrier qui  nous ont fait part de leurs expériences. Nous avons tous été émerveillés par cette pédagogie si stimulante pour le développement de l'enfant dans tous les domaines.

FILM

LE MAITRE EST L'ECOLE

 

Alexandre Mourot, réalisateur et jeune père, regarde sa fille faire sa propre expérience du monde. S'interrogeant sur sa scolarisation prochaine, il décide d'aller tourner dans une classe d'enfants de 3 à 6 ans de la plus ancienne école Montessori de France. Dans une salle accueillante, avec des fleurs, des fruits, beaucoup de matériel, Alexandre rencontre des enfants libres de leurs mouvements et de leurs activités, qui travaillent seuls ou à plusieurs dans une ambiance étonnamment calme. Le maître est très discret. Chacun lit, fait du pain et des divisions, rit ou dort en classe. Pendant une année, le réalisateur filme la mise en œuvre de cette pédagogie de l’autonomie et de l’estime de soi que Maria Montessori voyait, en pleine fureur de la première moitié du XXe siècle, comme la promesse d’une société nouvelle de paix et de liberté.

Toute l'équipe pédagogique de l'école Montessori de Sévrier
Toute l'équipe pédagogique de l'école Montessori de Sévrier
Toute l'équipe pédagogique de l'école Montessori de Sévrier

Toute l'équipe pédagogique de l'école Montessori de Sévrier

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article